Postes : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée et Ouganda

Voulez-vous aider à lutter contre la désinformation et les discours haineux en ligne ? 

Code for Africa a des postes immédiatement vacants pour trois fact-checkers à temps plein au Côte d’Ivoire et au Guinée, pour rejoindre notre équipe de PesaCheck.

Les candidats doivent avoir une expérience démontrable en journalisme et en recherche d’investigation et d’excellentes compétences rédactionnelles. Les candidats bilingues Français / Anglais auront un avantage.

PesaCheck est une initiative panafricaine incubée par Code for Africa (CfA) qui recherche et discrédite la désinformation à la fois publiée en ligne et ailleurs dans les médias plus traditionnels. Il suit également les promesses faites par les fonctionnaires de l’État et met en lumière les finances publiques pour s’assurer que le public n’est pas induit en erreur.

Les candidats retenus travailleront au sein d’une équipe multinationale et multilingue, utilisant des outils numériques de collaboration pour créer du contenu pour un public mondial et des partenaires médias internationaux.

Requis : les exigences minimales incluent :

  • Un œil pour l’exactitude factuelle et un nez pour les news.
  • Expérience confirmée en journalisme et / ou en investigation numérique avec des compétences rédactionnelles de précision.
  • Familiarité avec les techniques et outils numériques de vérification / fact-checking.
  • Une attention obsessionnelle aux détails, avec d’excellentes compétences analytiques et en numératie.
  • Aptitude à décortiquer des problèmes complexes, en les expliquant d’une manière que tout public peut comprendre.
  • Aptitude à travailler dans une rédaction multimédia rapide et dynamique et à respecter des délais serrés.
  • Excellentes compétences rédactionnelles et orales
  • Compétences en pensée critique.

Souhaité : les candidats en mesure de démontrer ce qui suit auront un avantage :

  • Plus de 2 ans d’expérience professionnelle.
  • Expérience de travail dans des rédactions digitales multilingues transnationales.
  • Expérience avec les outils numériques de collaboration, y compris Slack et Google Drive.
  • Expérience dans l’utilisation des réseaux sociaux comme source de news.
  • Maîtrise des données et / ou expérience en data journalisme.
  • Une compréhension démontrable de la gestion des finances publiques (gouvernement) / des processus budgétaires.

Exigences linguistiques et géographiques :

  • Lieu : Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée ou Ouganda 
  • Langues : Français, Anglais
  • Souhaité mais pas obligatoire : Peul (Foulani) ou Jula (Dioula)

À propos du rôle :

Les candidats retenus rejoindront l’équipe transnationale de fact-checkers de PesaCheck. L’équipe est chargée d’aider le public à séparer les faits de la fiction, en utilisant une gamme de techniques journalistiques et d’outils de vérification numériques.

Vous rejoindrez le service de rédaction de PesaCheck, travaillant dans le cadre d’un réseau de fact-checkers locaux dans neuf pays africains (passant à 14 pays d’ici fin 2020).

Vous produirez quotidiennement des articles de vérification de faits, enquêtant sur du contenu douteux sur les réseaux sociaux, dans les médias grand public et les déclarations / allégations de personnalités publiques.

De temps à autre, vous collaborerez également avec les partenaires médias de PesaCheck et / ou les équipes d’innovation numérique de Code for Africa sur le suivi des élections ou d’autres projets spéciaux.

Les vérifications de faits que vous produisez seront publiées sur Pesacheck.org, tout en étant aussi syndiquées dans les médias partenaires. Les articles seront utilisés par Facebook et d’autres plateformes technologiques pour aider à détecter la désinformation sur les réseaux sociaux.

Responsabilités : Vos responsabilités quotidiennes comprendront :

  • Surveiller de manière proactive une variété de sources publiques locales / régionales, allant des médias grand public aux réseaux sociaux et aux applications de chat, pour détecter des cas possibles de contenu trompeur ou nuisible (comme le discours haineux).
  • Analyser les déclarations publiques / manuscrits sélectionnés pour détecter des erreurs factuelles, des défauts logiques et / ou des omissions significatives afin de déterminer si PesaCheck doit classer le contenu comme une désinformation ou comme une autre forme de contenu trompeur ou nuisible.
  • Examiner les sources mentionnées dans certaines déclarations publiques / manuscrits et, si nécessaire, identifier des documents et / ou des sources supplémentaires pour aider à déterminer si PesaCheck doit classer le contenu comme une désinformation ou comme une autre forme de contenu trompeur ou nuisible.
  • Produire des « articles explicatifs » qui exposent pourquoi un manuscrit ou une déclaration publique spécifique a été classé(e) comme une désinformation ou une autre forme de contenu nuisible. Vos articles seront basés sur des recherches documentaires approfondies et des entretiens, distillant avec précision les informations pertinentes dans des explications facilement compréhensibles par des publics « ordinaires » et étayés par des preuves tangibles.

Ce que nous offrons :

  • Un salaire compétitif, soumis à l’expérience, avec des opportunités de croissance basée sur la performance, tant en termes de cheminement de carrière que de stature publique.
  • Un lieu de travail dynamique, avec une équipe transnationale, des voyages internationaux occasionnels et de généreuses allocations de vacances.
  • Des opportunités continues d’apprendre de nouvelles compétences et techniques / technologies de pointe pour vous préparer à l’avenir dans une industrie en évolution rapide.
  • Une chance de briller sur une scène mondiale, d’écrire pour un public international et d’interagir avec des collègues du monde entier.

Comment postuler :

Remplissez ce formulaire, SVP : bit.ly/2DXl4FB, au plus tard le 11 Septembre 2020.


À propos de nous :

Code for Africa (CfA) est le plus grand réseau de laboratoires indépendants de technologie civique et de data journalisme du continent, qui bâtissent des solutions de démocratie numérique qui donnent aux citoyens, un accès sans entrave à des informations exploitables qui les habilitent à prendre des décisions éclairées, et qui renforcent l’engagement civique pour une meilleure gouvernance publique et la responsabilité.

Ceci comprend la construction d’infrastructures comme openAFRICA et sourceAFRICA, ainsi que des initiatives d’incubation aussi diverses que le réseau africanDRONE, l’initiative de fact-checking PesaCheck et le réseau sensors.AFRICA.

L’African Network of Centres for Investigative Reporting (ANCIR) est une association, gérée par CfA, des meilleures rédactions d’investigation du continent, allant des grands médias traditionnels aux plus petites unités spécialisées. Les rédactions membres de l’ANCIR enquêtent sur les politiciens tordus, le crime organisé et les grandes entreprises. L’iLAB est l’unité médico-légale numérique interne de l’ANCIR, avec des équipes en Afrique de l’Est, du Sud et de l’Ouest. L’ANCIR utilise ses ressources pour renforcer les capacités internes propres des rédactions, en donnant accès aux meilleures technologies de cryptage des lanceurs d’alerte et d’analyse sémantique d’investigation du monde, ainsi qu’au développement des compétences et aux subventions de démarrage pour la collaboration transfrontalière.


À CfA, nous ne faisons pas qu’accepter les différences – nous les célébrons, nous les soutenons et nous nous épanouissons dessus au profit de nos employés, nos produits et notre communauté. CfA est fier d’être un milieu de travail offrant l’égalité des chances, et un employeur d’action positive. Si vous avez un handicap ou un besoin particulier qui nécessite un hébergement, veuillez nous le faire savoir.

À toutes les agences de recrutement : CfA n’accepte pas les CV d’agence. Veuillez ne pas transférer des curriculum vitae à notre ligne de demande d’emploi, aux employés de CfA ou à tout autre contact de CfA. CfA n’est responsable d’aucun frais liés à des CV non sollicités.